Définition du rôle de l’AS au collège.

LE MÉTIER D’ASSISTANT SOCIAL

Cette profession ne peut être exercée que par les titulaires d’un diplôme d’Etat d’assistant de service social qui sanctionne une formation de trois années d’études (post-baccalauréat).

Ce métier implique une éthique et une déontologie exigeantes :

  • Le respect de l’individu et le souci de sa promotion
  • Le non-jugement
  • La confidentialité

L’assistant social scolaire est fonctionnaire de l’Education Nationale.

Ses missions consistent à :

Aider l’élève à construire son projet professionnel. Le service social contribue de façon important à la prévention de l’échec scolaire et de ses conséquences et fait de la lutte contre la non-assiduité une de ses priorités. Participer à l’orientation et au suivi des élèves en difficultés et de ceux qui doivent bénéficier d’une éducation spécialisée ou d’une orientation spécifique. Participer à la prévention et à la protection des mineurs en danger ou susceptibles de l’être et apporter ses conseils à l’institution dans ce domaine. Contribuer à faire de l’école un lieu de vie.

PROFESSION : ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL SCOLAIRE

L’assistant social aide les jeunes scolarisés à faire face aux problèmes qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne (relations, travail, maladie, logement, budget,…) Il en recherche les causes, établit un bilan et propose des solutions pour y remédier. Il informe les jeunes en difficultés et leurs familles sur leurs droits, les oriente vers les services compétents, les accompagne dans leurs démarches.

L’AS scolaire intervient auprès des jeunes scolarisés dans les établissements publics du second degré et également auprès de leurs familles.

Au quotidien, le travail de l’AS consiste à :

Faire un diagnostic, une analyse de la situation du jeune tant dans le cadre scolaire que son environnement familial ;

Informer les jeunes et leurs familles sur leurs droits ;

Envisager les actions à mettre en place pour surmonter les difficultés rencontrées ;

Faire le lien entre le jeune, sa famille, l’équipe éducative et les organismes susceptibles de leur apporter une réponse, il joue ainsi un rôle de médiation ;

Il est également conseiller technique de l’établissement pour les questions d’ordre social.

Il réalise un travail sur mesure adapté au cas de chaque élève en lien avec sa famille, l’équipe éducative et les partenaires extérieurs si besoin.

Les aspects administratifs :

La profession d’assistant social nécessite une parfaite connaissance des institutions, des rouages de l’administration, des lois, de la législation sociale et des démarches à effectuer pour débloquer les situations auxquelles il est confronté et pour informer correctement les jeunes et leurs familles. D’autre part il effectue un travail important de rédaction et de gestion des dossiers :

Il rédige des comptes-rendus d’enquêtes, des évaluations sociales et des signalements ; Il doit tenir des dossiers (prise de notes sur le contenu des entretiens…) ; Il a une correspondance écrite et téléphonique conséquente et régulière avec différents organismes et partenaires. Avant tout, un travail relationnel

L’AS exerce son activité au sein des établissements scolaires du second degré. Il entretient tout un réseau de relations :

A l’interne avec l’ensemble des personnes des établissements. A l’externe, l’AS construit des réseaux de travail avec les institutions extérieures : Les travailleurs sociaux intervenants dans les familles ; Les services de justice, de police et de gendarmerie ; Les associations présentes sur le secteur ; Il peut participer aux actions sociales communales et départementales ; Il représente le service dans les différents groupes de travail pluri-professionnels et pluri-institutionnels.